Archives

CHANTER EST LA MEILLEURE FAÇON D’EXISTER (Vincent Delecroix)

Chanter c’est jouir de l’existence.

Le chant n’est pas une activité anodine, il exprime notre personnalité profonde qui reste cachée lorsque l’on parle, c’est une affaire de sensualité.

Le chant met en action nos cordes vocales, notre appareil phonatoire et ces résonances portent notre corps vers le bien être.

Chanter permet au “je” de s’exprimer. Quand vous chantez de toute votre âme, quelque chose de vous s’exprime que l’on n’entend pas d’ordinaire. C’est une façon de vous découvrir, ce n’est pas évident de chanter car le chant nous révèle, nous dénude. Devant un public, notre impudeur nous rend vulnérable.

Chanter donne un sentiment d’extrême libération.

Construire sa voix : La voix peut nous ouvrir la voie vers une réelle approche de nous-mêmes, nous procurer une nouvelle sensation de nous-mêmes et bien sûr nous conduire vers une connaissance de nous-mêmes. Le travail commence par le souffle, la respiration abdominale et intercostale, le fonctionnement du diaphragme, la prise de conscience du corps, un exercice approprié nous permet de développer cette assise et nous aidera à résoudre les tensions au niveau de la gorge, du cou, des épaules et des mâchoires qui sont si souvent les barreaux qui tiennent le son prisonnier.

Rien de tel que d’apprendre à chanter. Prendre des cours de chant avec un professeur qui vous guidera par des exercices que seul vous ne sauriez pas appliquer. Ce n’est pas pour devenir professionnel, non c’est pour vous permettre de vous découvrir, de vous lâcher et ainsi obtenir un plaisir à partager, à recevoir, chanter avec tout votre corps, de la plante des pieds à la racine des cheveux et, même au delà.

 

EXPÉRIENCE ÉMOTIONNELLE

Nos émotions sʼexpriment par le corps, un comportement, des pensées automatiques, radicales et simplifiées. Il faut prendre de la distance envers ses pensées chargées et saturées dʼémotions.

Nous pouvons éprouver la tentation de la fuite dans lʼaction, cʼest la tentation de lʼhypercontrôle. Interdire aux émotions douloureuses dʼêtre là, sʼinterdire de les ressentir. Ce qui est logique, mais en essayant de tout couper de nos sensations, on sʼexpose à une amputation de notre intelligence émotionnelle.

Il faut accepter les ressentis émotionnels négatifs ou douloureux, leur permettre dʼêtre là plutôt que de vouloir les chasser… Il ne faut pas avoir peur dʼouvrir les vannes négatives, vous nʼallez pas vous engloutir dans la souffrance. Au contraire, cela va vous permettre dʼanalyser en observant dans quel état elles vous mettent, vous nʼêtes plus dans lʼémotion mais dans lʼexpérience de lʼémotion, accueillir pour moins subir.

Accepter vos émotions, cʼest désamorcer leur pouvoir, reconnaître et accepter sa colère. En acceptant nos émotions douloureuses, on les traverse comme si on traversait une paroi translucide et, finalement se dire quʼil nʼy a rien de solide et que la vie est belle.

Nos émotions même désagréables ne sont pas les mauvaises herbes de notre esprit, elles font partie de notre écologie psychique. Les émotions tendent de sʼimposer à nous, nous devons agir sur leur influence et, non pas sur leur présence. La régulation émotionnelle nʼest pas le vide, le zen… pas en tout cas de suite, le but cʼest la conscience, la clarté.

Nous devons écouter nos propres paroles. Se dire « que ce nʼest pas grave et que ça va passer » cela ne marche que si nous avons pleinement accepté le problème, pas si nous sommes encore entrain de refuser son existence.

Une émotion partagée au premier appel

Vous êtes triste, fatigué (e) perturbé (e) vous avez envie de retrouver une sérénité pour avancer dans la vie avec bonheur et tranquillité, je peux vous accompagner et vous permettre de découvrir (à nouveau) votre potentiel dʼefficacité.

Chacun de nous a, une fois ou deux dans sa vie, perdu lʼentrain et la motivation. On perd pied, on perd la confiance en soi, on a besoin de parler pour découvrir lʼenlisement dans lequel on se retrouve. La communication est la première étape, partager votre émotion, vos doutes je peux vous aider à trouver des outils. Bien sûr si vous êtes confiant (e) et si vous désirez réellement vous retrouver.

Le premier entretien téléphonique est une étape difficile et je peux vous assurer que je vous écouterai amicalement, sans vous obliger à aller plus loin. Cette démarche est souvent chargée dʼémotion et je suis touchée par la confiance que vous mʼaccorderez .

Un rendez-vous peut être envisagé après ce premier appel afin de mettre en place un accompagnement et vous donnez sereinement des voies à suivre.

Cette entrée a été publiée le 20 février 2015, dans Articles.

L’essence de la relation amoureuse

Lʼessence cʼest lʼémotion dans la relation.

La relation amoureuse cʼest lʼalliage du plaisir des sens et dʼune amitié sincère et profonde. Cette alliage, cʼest la combinaison du désir, dʼune fusion, dʼune attirance et du bien être avec lʼautre. Cʼest une alchimie…… Le besoin dʼêtre dans ses bras, lui tenir sa main, aimer son odeur, se sentir seul quand il nʼest pas là.

Il y a dʼautres paramètres tels que lʼ Instinct, les affinités et les profils de personnalité. On peut ne pas avoir toujours les mêmes envies. Le plus important cʼest dʼavoir envie de connaître le désir de lʼautre, dʼentrer dans son univers et de partager.

Le rapport à soi et le rapport à lʼautre , cʼest tout dʼabord sʼaimer et aimer lʼautre, être fier de lʼautre et, si cʼest nécessaire tirer vers le haut son partenaire et accepter dʼ être tiré également vers le haut afin de vous enrichir mutuellement

Il nʼest pas facile dʼêtre sûr dʼaimer, au début on est pris par le désir , cʼest toujours le désir de “lʼautre..” ”Lʼautre” nous manque, cela devient un besoin . Il faut distinguer le désir, est-il “nécessaire au bonheur “ou est-il “le désir pour le bien du corps”

Le désir est une conduite dʼenvoûtement , le lien du désir au besoin et au manque . Seul le désir de lʼautre peut confirmer lʼhomme dans sa valeur humaine.. Le désir humain est donc le désir de lʼautre, le désir dʼêtre lʼobjet de ce désir.

Deux auteurs mʼont interpellée dans la recherche de la relation amoureuse Fragment dʼun discours amoureux de Roland Barthes Lʼinsoutenable légereté de lʼêtre de Milan Kundera

Canalisez vos énergies sur l’essentiel

 

  • Identifiez ce qui vous permet d’avoir de l’énergie.
    Faîtes la différence entre la force et l’énergie
  • Trouvez son équilibre entre le stress et le confort
    Transformez les freins émotionnels en facteur de réussite
  • Mettez en place vos possibilités optimales pour réussir.
    Retrouvez son énergie au quotidien

Découvrez les liens entre le corps et l’émotion

Entretenez un esprit sain dans un corps sain

quel sens je veux donner à ma vie ?

MIEUX GÉRER VOS ÉMOTIONS

CONFIANCE EN SOI ET ESTIME DE SOI

Il nʼest pas toujours facile de gérer ses émotions surtout quant elles sont négatives……..

Apprenez à reconnaître une émotion.

Exprimez vous librement et verbalement sur cette émotion qui vous submerge.

Ayez confiance en vous, vous arriverez à la transformer en émotion positive.

Posez vous les bonnes questions et, si ça ne suffit pas posez vous une question sur la question.

Un petit moyen très efficace : Apprenez à respirer par le ventre. Inspirez par le nez en faisant gonfler votre ventre dʼair et expirez lentement en rejetant lʼair par la bouche. Répétez lʼopération cinq ou six fois et même plus. Prolongez avec lenteur votre expiration, Vous trouverez dans cette respiration un bien être, une légèreté qui vous permettra de relativiser votre émotion .

Bien sûr, il y a des émotions destructrices quʼil faut absolument dominer rapidement par le biais dʼune confiance en vous. Surtout quand on est pris dans un engrenage dʼactivités et de contraintes sociales, cela peut devenir de lʼhypersensibilité, tout devient trop à supporter. Il faut justement se protéger, faire un récapitulatif de ce qui peut aider à mieux la gérer cette hypersensibilité .

Avoir un truc, trouver le truc qui vous permet de canaliser. Ayez confiance en Vous, cʼest essentiel. Lʼanxiété nʼest pas que négative, elle favorise les hyper-réactions, trouver le calme par la pensée, entourez vous de personnes créatives, une tierce personne bienveillante peut partager avec vous cette émotion..

APPRENDRE A VIVRE AVEC SOI-MÊME EN TRAVAILLANT SUR SON ESTIME DE SOI……. etc.

Hiérarchiser vos valeurs

VALEURS HUMAINES

Nos valeurs représentent nos personnalités, ce sont des principes de vie. Cʼest nous qui les choisissons. Vous devez vivre en parfaite harmonie, en parfaite adéquation avec les valeurs que vous avez déterminées et ce, quoi quʼil arrive.

Les valeurs sont des états émotionnels qui nous procurent soit du plaisir, soit de la souffrance. Il faut donc éviter certaines valeurs.

Commencer une liste avec les états émotionnels que vous voulez atteindre. Par exemple : lʼamour, le succès, le confort, le pouvoir etc.. et faites une liste avec les états émotionnels que vous voulez éviter. Par exemple : la colère, la solitude, lʼéchec, etc.

Une fois vos deux listes faites, comparez vos valeurs les unes aux autres, celle qui vous parait plus importante, mettez une croix pour la différencier et ainsi vous obtiendrez une liste de vos valeurs classées par ordre dʼimportance.

La Hiérarchie de 10 Valeurs de base :

1 – Bienveillance     2 – Universalité        3 – Autonomie       4 – Sécurité

5 – Conformité        6 – Hédonisme         7 – Réussite          8 – Tradition

9 – Stimulation      10 – Pouvoir

Les valeurs ont différentes caractéristiques :      Elles sont  + ou – personnelles

+/- Centrales dans une société

+/-  Globales

+/-  structurantes

+/-  relatives     parfois liées

Valeurs traditionnelles Valeurs rationnelles modernes Valeurs de suivie Valeurs dʼexpression

Cela peut vous paraître un peu compliqué, mais nʼhésitez pas à faire votre propre liste de valeurs, cela vous permettra dʼavancer dans votre démarche.